Quels matériaux pour construire une maison bioclimatique ?

Publié le : 26 février 20225 mins de lecture

La maison bioclimatique est une approche globale qui consiste à ajuster la conception d’une habitation à son environnement et à exploiter les ressources naturelles telles que le soleil et l’eau de pluie, assurant ainsi à ses occupants un confort optimal en toutes saisons. Une habitation bioclimatique offre plusieurs avantages. En effet, elle est conçue pour proposer des températures agréables en hiver comme en été tout en diminuant la consommation d’énergie.

Contrairement aux maisons conventionnelles, la vocation des bâtiments bioclimatiques n’est pas d’utiliser des technologies énergivores, mais d’employer les ressources naturelles. Par conséquent, cette approche respecte à la fois l’environnement et le bien-être des habitants du logement.

Les matériaux pour construire une maison bioclimatique

Pour la construction de cette maison écologique, la préférence sera donnée aux matériaux à forte inertie thermique pouvant retenir en permanence la chaleur ou la fraîcheur, tels que la terre crue, la pierre et le béton. Il faut favoriser aussi les matériaux qui permettent aux murs de respirer, comme la brique et le bois. De plus, la configuration la plus importante de cette maison moderne et chaleureuse est son orientation. Effectivement, elle doit pouvoir profiter pleinement du soleil d’hiver et du vent d’été. Par exemple, la pièce principale sera plus exposée au sud que les autres pièces, et les ouvertures seront réduites au nord. Il faut aussi examiner l’isolation. Les toits, les murs, les sols, les vitrages et les portes doivent être efficacement isolés pour empêcher toute déperdition de chaleur. Pour les maisons chaudes en hiver et fraîches en été, la ventilation ne peut être ignorée. Une ventilation thermique double flux chauffera ou refroidira l’air tout en perdant moins d’énergie qu’une aération simple flux.

L’ensemble de la maison contemporaine sera également plus compact qu’une habitation normale pour éviter des déperditions énergétiques excessives par les façades. L’objectif est donc d’éviter au maximum l’utilisation de dispositifs à énergie dite « active », comme les chauffe-eaux solaires et les panneaux solaires photovoltaïques, et de privilégier le fonctionnement « passif ».

L’isolant à utiliser dans une maison bioclimatique

Généralement, la cause principale de gaspillage d’énergie dans une maison est une mauvaise isolation et la perte de chaleur qui en résulte. De ce fait, il faut réaliser une grande attention au choix des matériaux d’isolation et à l’étanchéité à l’air du bâtiment pour diminuer les exigences en chauffage.

Concernant l’isolation, pour rester durable, il est important de favoriser les isolants d’origine biologique comme les fibres de bois, le chanvre, les charges cellulosiques ou encore la paille. Ces isolants de maison contemporaine ont de très bonnes propriétés thermiques et acoustiques. Ils peuvent aussi être associés à d’autres matériaux pour former des isolants multicouches, comme le bois, qui possède des propriétés intéressantes, notamment en termes de confort d’été, du fait de sa faible inertie à haute température.

Selon l’isolation choisie, et grâce à une attention particulière portée à la conception de la maison moderne, il est possible de transformer des maisons bioclimatiques en habitations passives, c’est-à-dire des maisons à très faibles nécessités de chauffage. Néanmoins, cela exige des travaux d’isolation supplémentaires et le système de ventilation nécessite un travail très précis.

Comment utiliser l’environnement ?

La nature est la meilleure associée dans l’ouvrage bioclimatique à style contemporain, ainsi, il faut réussir à transformer ce qu’elle vous donne à votre avantage. Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur la topographie naturelle du sol pour protéger le logis du vent, surtout au nord, en profitant par exemple de la topographie ou des grands arbres à feuillage élevé déjà présents sur le terrain. Outre cela, vous pouvez envisager de verdir une pergola méridionale avec des plantes caduques et à amplification rapide, comme des clématites ou des vignes vierges. Cela apportera ombre et fraîcheur en été sans occulter la luminosité de l’hiver.

En établissant des panneaux solaires sur des toitures exposées sud ou sud-ouest, vous pouvez également assurer l’ouvrage d’énergie renouvelable pour ravitailler les habitations. En ligne, vous pouvez découvrir plus d’informations sur les maisons contemporaines.

Plan du site