Véranda bioclimatique : définition et astuces

Publié le : 30 juillet 20214 mins de lecture

La véranda bioclimatique a le vent en poupe en ce moment face aux enjeux climatiques majeurs. Cependant, beaucoup de personnes ignorent, encore, ce qu’est ce type de véranda. Sachez qu’il existe de petites astuces que vous devez impérativement connaître si vous souhaitez faire une installation bioclimatique chez vous. La véranda bioclimatique présente plusieurs avantages, à la fois thermique et acoustique.

La véranda bioclimatique : c’est quoi ?

Le terme bioclimatique est attribué à une véranda qui possède quelques particularités. Elle doit avoir une gestion thermique la plus naturelle possible. L’air doit pouvoir circuler librement de façon optimale en son sein, ce qui permet d’éviter d’avoir recours au chauffage. Avant même la construction de la véranda bioclimatique, il faut prendre en compte plusieurs facteurs, à savoir la géographie et le climat. Le plan et l’architecture de la véranda doivent suivre ce sens pour respecter l’essence même du concept. Effectivement, le concept a un principe de conservation écologique et économique.

Les astuces pour installer une véranda bioclimatique

Compte des paramètres à prendre en compte, chaque projet doit être étudié de manière indépendante. La mise en place de la véranda peut être attenante d’un mur constitué de portes ou de fenêtres. Cependant, certaine personne choisissent, également, de l’installer en prise directe le long d’une pièce. Pour la première possibilité, la véranda bioclimatique va agir à l’image d’un tampon thermique. Le principe est simple, en hiver, elle conserve la chaleur du soleil et le transfert au mur. Ce dernier va propager cette chaleur dans le reste de la maison. En été, la véranda rafraîchit l’atmosphère de la maison grâce au système de ventilation personnalisé. Pour la deuxième possibilité, où la véranda est ouverte largement par rapport à la maison, il faut installer un isolant thermique spécifique. Cela pour éviter les canicules en été et le froid en hiver.

Les avantages des vérandas bioclimatiques

Naturellement, l’installation d’une telle véranda nécessite de long moment de réflexion, surtout dans le cas où elle vient après la maison. L’orientation, l’ouverture et les multiples dispositions à prendre en compte peuvent constituer un véritable casse-tête. C’est une pièce particulière de la maison, dans laquelle l’isolation thermique est un énorme défi. Les enjeux acoustiques viennent s’installer logiquement après, pour assurer le confort. De ce fait, elle doit être parfaitement isolée. Le choix des matériaux à utiliser pour la construction est le facteur clé pour assurer une bonne isolation. Pour résumer, les matériaux que vous allez utiliser figurent parmi les paramètres déterminants de la réussite de votre projet et du confort absolu de la véranda.

Plan du site